vendredi 27 février 2009

Buzz Axe Essence sur skyblog

La marque de parfum Axe est depuis longtemps connue par son positionnement sur un marché pour les jeunes et pour ces spots et ces vidéos très décalés.

La marque vient de sortir un nouveau parfum Axe Essence. Pour cette occasion un Blog a été crée sur SkyBlog ainsi qu'une série de spots radio sur Sky.

Axe propose aux Skynautes de l'aider à réveiller les instincts sauvages de l'homme des cavernes qui sommeillent en eux.

Ils peuvent pour cela jouer notamment au jeu "Grrrr Fight !". L'originalité de ce jeu réside dans le fait qu'on y joue pas avec son clavierou sa souris mais avec sa voix !!!



En peut lire notamment sur le blog les messages suivants :

Quand tu veux séduire une fille, tu dois déployer toutes tes forces de séduction. Avec le Grrrr Fight, si tu veux impressionner ta belle, tout est question de rugissement !! Deviens sauvagement masculin !

Alors ON RUGIT COMME SI ON VOYAIT PASSER DEVANT SOI LA PLUS BELLE FEMME DES CAVERNES AHHHH OUHHHHHHHHHH GRRRRRRRR !!!


Happening et Buzz : Jeune cadre à la recherche d'un emploi se met en vente sur Ebay

Pratique, peu coûteux à l'entretien, vous ne regretterez pas de vous offrir ce superbe jeune diplômé en pleine santé" : c'est ce que propose aux employeurs Yannick Miel, 23 ans, bac + 5 en poche. Après un master 1 en droit des affaires et un master 2 en intelligence économique et management des organisations à Bordeaux-IV, il a envoyé trois cents candidatures et passé une vingtaine d'entretiens, "sans succès à ce jour". Las de ses recherches infructueuses, il a décidé se mettre lui même "en vente" sur eBay.fr, lundi 23 février.

"J'avais déjà vu des reportages sur des diplômés qui galèrent pour trouver du travail. Dans l'un d'eux, on pouvait voir un type faisant le tour de France à vélo avec une pancarte '30 villes pour trouver du travail'. J'ai cherché ce que je pourrais faire et sous la douche, j'ai eu l'idée : me mettre en vente sur eBay", explique-t-il dans une interview accordée au Post.fr.

"Peut être qu'avec cette opération promotionnelle, quelqu'un va me remarquer et pourquoi pas me proposer un travail. Tant mieux, c'est fait pour !" A son actif, un contrat d'été chez Cetelem et neuf mois en tant qu'apprenti chez Eurosic, la foncière cotée du groupe Caisse d'épargne. "Mon contrat a pris fin en septembre dernier, à la meilleure période pour l'immobilier et l'emploi en général", ironise-t-il.

Au-delà du buzz médiatique qu'il a créé, le jeune homme entend "mettre en lumière la question de l'insertion des jeunes diplômés en période de crise", et invite tous les jeunes diplômés en difficulté à le rejoindre. "Aujourd’hui, toute une génération est victime de la non-prise en compte de la spécificité de leurs problèmes", peut-on lire sur son blog, jeunediplomeensolde.fr.

Le jeune homme, qui ne manque pas de créativité, a déjà prévu de lancer une opération médiatique par semaine pour faire parler de lui. Pathétique pour certains, innovant pour d'autres, le prix de ce "superbe jeune diplômé" a atteint 1 070 euros grâce à 25 enchérisseurs qui ont misé sur lui. La mise à prix initiale était de 1,50 euro.

Le mercredi 25 février, de 15 heures à 17 heures, il s'est présenté sur l'esplanade de la Défense devant un stand "Jeune diplômé en solde - Faites une offre". Le temps d'une "offre exceptionnelle" dans l'attention de distribuer cinq cents copies de son CV.

Durant ce happening le jeune homme, Titulaire d'un master "Intelligence économique et management des organisations", a finalement reçu une proposition de Martin Hirsch, Haut commissaire à la Jeunesse.

Martin Hirsch "est rapidement venu me proposer de travailler au sein d'une commission qui vise à améliorer l'intégration des jeunes diplômés. Si ce n'est pas un placard, que je peux officier à cet emploi tout en continuant à faire des propositions, c'est intéressant", a déclaré Yannick Miel à l'AFP.

Buzz Guignols de l'info : Pour les 20 ans des Guignols, Canal + troque ses marionnettes... contre les vraies personnalités !

Le 16 mars prochain, Canal + fêtera les 20 ans de son programme tout en latex : Les Guignols de l'info. Les plus jeunes l'ignorent, mais le programme a été lancé en 1988 sous le titre Les Arènes de l'info. À l'époque, Alain de Greef, directeur des programmes de la chaîne cryptée, cherche une émission capable de remplacer Les Nuls. Fan de Spitting Image, la version britannique des Guignols, il commande une adaptation.

Les Guignols ont du mal à s'imposer. Le Bébête Show, diffusé en frontal sur TF1, a les faveurs du public. Dès 1990, la tendance s'inverse. La guerre du Golfe, en 1990, inspire le personnage du commandant Sylvestre aux auteurs. Son célèbre "Beuuuarrrrrgh" devient culte chez les djeun's.

Dès 1992, Benoît Delépine (Mickael Kael dans Groland), Jean-François Halin et Bruno Gaccio forment une dream team qui assoit le succès des Guignols et les propulsent au sommet de leur gloire.

Alors pour fêter cet anniversaire, les auteurs et producteurs ont eu une idée dingue : remplacer les marionnettes par les originaux.

Ainsi, PPD (personnage le plus populaire avec Chirac et Sarkozy) laissera sa place à Patrick Poivre d'Arvor, et une dizaine d'autres invités (principalement politiques) ont accepté de se prêter au jeu.

Depuis plusieurs semaines, les scènes ont été enregistrées dans le plus grand secret. Afin de ne pas gâcher la fête, nous ne vous révèlerons pas qui... Nous pouvons simplement vous dire que les auteurs espèrent encore convaincre Jacques Chirac, Rachida Dati et Sylvester Stallone de fire des enregistrements...

Autres indiscrétions, provenant de Télé7 Jours cette fois, les coûts de l'émission... Les Guignols ont un budget de 15 millions d'euros par an. Une marionnette coûte 6 000 € à la conception, puis 2 500 € à la fabrication. Aujourd'hui, les Guignols comptent 314 marionnettes.

Autre anecdote : outre Yves Lecoq, Sandrine Alexi ou encore Nicolas Canteloup , les voix des Guignols ont longtemps compté Jean-Luc Reichmann dans leurs rangs (entre 1989 et 2001).

Ne loupez pas Les Guignols de l'info, le 16 mars, à 20h, sur Canal +, ça va être génial !

Purepeople.com

jeudi 26 février 2009

Société Générale : un business game pour soigner son image

Pas moins de 600 étudiants, provenant du monde entier, ont participé au jeu d'entreprise organisé par le groupe Société Générale. Un moyen ludique et original de développer sa notoriété.

Lire la suite

mardi 24 février 2009

Panique sur le Web à cause d'une panne Gmail

Pendant près de deux heures, mardi 24 février, les utilisateurs de la messagerie Gmail n'ont pas pu se connecter au site et accéder à leurs courriers électroniques. "Erreur, réessayez dans 30 secondes", affichait la page de Google. La panne, qui a pris fin à 13 h 20, (heure de Paris), a provoqué un vent de panique sur le Web.

Les utilisateurs ont largement fait part de leur frustration sur Twitter, la plateforme de micro-blogging. Nom de code de l'incident chez les internautes : "gfail", autrement dit, "Gmail a planté". Le problème a également atteint les entreprises se servant des solutions Google Apps pour leurs boîtes à lettres officielles, comme le journal anglais The Guardian explique le site anglais Pocket-Lint.

En revanche, les accès POP3 et IMAP étaient maintenus, ce qui signifie qu'on pouvait encore consulter ou envoyer des courriels d'un appareil mobile (Iphone, Blackberry, etc.) ou d'un gestionnaire de courrier électronique comme Outlook.

Pendant le temps de la panne, Google France a affirmé prendre très au sérieux ce problème et mettre tout en œuvre pour rétablir l'accès à Gmail le plus rapidement possible. Sur la page d'assistance américaine, le groupe précisait : "Nous sommes informés d'un problème avec GMail, affectant un grand nombre d'utilisateurs. Ce problème est intervenu approximativement à 1h30 AM (heure côte pacifique, 11h30, heure française). Nous travaillons à la résolution du problème et nous vous tiendrons informés. Nous nous excusons pour tous les inconvénients que cela a pu causer."

Cette panne de messagerie intervient quelques semaines après un bug retentissant du moteur de recherche de Google qui présentait tous les sites de la planète comme dangereux. Lorsqu'un internaute tapait une recherche sur la page d'accueil, tous les résultats étaient accompagnés du message : "Ce site pourrait endommager votre ordinateur."

"L'affaire tombe mal pour le géant américain qui faisant récemment la promo de son webmail. Ce dernier est en effet désormais accessible en mode off line. Mais connecté ou pas, quand ça ne marche pas, ça ne marche pas", précise le site spécialisé Silicon.fr.

Lemonde.fr

dimanche 22 février 2009

Buzz Maroc : Une erreur chez Maroc Telecom a provoqué des appels téléphoniques massifs au nord et l'Est de la France

Certains habitants du Nord et de l'Est de la France ont reçu des dizaines, voire centaines d'appels en provenance du Maroc. Mais que s'est-il passé au juste ?

Lire la suite

Votre clone est-il plus fort que Bruce Willis ?

La société Virtual Self Industries (VSI), vous connaissez ? Peut-être pas, mais elle vient d'apparaître sur Internet pour délivrer une prestation étonnante : vous permettre de créer votre clone et de le faire vivre un peu partout en ligne. Comme le dit le slogan de la société, « Share yourself » (partagez-vous).

Sur le site Internet de VSI, chooseyoursurrogate.com, une interface vous propose d'utiliser une photo, la vôtre ou un cliché fourni par le site, de la retravailler si nécessaire, de lui associer un fichier audio, et, ensuite, de l'exporter sur votre page MySpace ou d'autres espaces, sites ou blogs (mais pas sur Facebook).

Pour quoi faire ? Pour participer au marketing viral d'un film hollywoodien de science-fiction avec Bruce Willis, Surrogates (Substituts). La sortie américaine sur les écrans est prévue pour le... 25 septembre 2009, et en France, le 28 octobre. Autant dire que Touchstone Pictures, qui produit le film, et Walt Disney, qui le distribue, s'y prennent tôt. Il faut bien ça pour se préparer à affronter Bruce Willis, même virtuellement.

01net.com

Bronzer grâce à votre écran d'ordinateur, ça vous branche?

Des dizaines de milliers d'internautes sont tombés dans le panneau. En fait, ce spot est une opération de marketing viral contre... le cancer de la peau.

Pour bronzer, plus besoin d'aller sous le soleil, mettre de la crème autobronzante ou faire des séances d'UV dans un institut. Il y a bien plus simple : rester devant son ordinateur...

L'entreprise ComputerTan.com vous propose de bronzer grâce aux UV émis par l'écran. Magique, non ? Regardez ce spot pour vous en convaincre :



Sur le site ComputerTan.com, vous pouvez même faire un essai gratuit. L'écran de votre ordinateur affiche alors des tubes émetteurs d'UV.


Vous imaginez déjà votre belle mine dans quelques minutes sauf que... la chute est rude. Au bout de quelques secondes, les tubes à UV s'estompent pour laisser place au message : "Ne vous faîtes pas avoir. Les rayons UV peuvent tuer". Puis vous vous retrouvez face à des photos de personnes atteintes de cancer de la peau.



1. Qu'est-ce que c'est que cette pub ?

C'est une opération de marketing viral. Ce canular a été lancé par Skcin, une fondation britannique qui vise à prévenir le grand public sur les dangers du cancer de la peau.

La fondation a sorti l'artillerie lourde avec un spot publicitaire diffusé sur le web et dans 11 stations du métro londonien, des affiches et un site web créé spécialement pour l'occasion, ComputerTan.

2. Ça a marché ?

L'opération a été lancée le 3 février. 24 heures plus tard, 30.000 personnes avaient cliqué sur le bouton "start" pour les 5 minutes d'essai gratuit.

Ce n'est que lundi dernier, soit 6 jours après le début de la campagne, que Skcin a levé le voile sur le canular. Pendant ce laps de temps, le nombre de clics s'élèverait à 100.000 clics, selon l'agence qui a monté l'opération.

"Le fait que tant de personnes soient tombées dans le panneau montre une vérité effrayante : être bronzé, sans tenir compte des risques, est un fantasme pour beaucoup de gens", explique Simon Hill, de l'agence McCann Erickson.

3. La pub a été efficace ?

Tentez l'expérience... Il y a peu de chance que vous restiez insensible à la chute du pseudo essai gratuit. Sur le web, le débat est lancé. La plupart des commentaires saluent l'initiative.

"Ça fait pas de mal de rappeler au gens qu'un cancer de la peau peu arriver a n'importe qui", note Chichi en commentaire sur le blog de Korben.

"Exact, excellente idée, c'est plus efficace que les spots télévisuels du gouvernement", enchaîne Jérémy.

"Vraiment bien joué, j'avoue que je me suis fait avoir... brillant !", s'enthousiasme Adam Sangster en commentaire de l'article sur BrandRepublic.

Et puis il y a quelques sceptiques. "Est-ce que c'est censé être comme les images sur les paquets de cigarettes ? Je ne pense pas que cela marche plus", s'interroge Moishe Alexander sur le blog Geeks are sexy.

Lepost.fr

Sites de rencontres : mariage européen entre Meetic et Match.com

Business - Leader européen des sites de rencontres en ligne, Meetic rachète les activités européennes du numéro un mondial, l’américain Match.com (groupe IAC), réunissant près de 970 000 abonnés. Match.com prend 27% du capital de l'entreprise française.

Lire la suite

vendredi 20 février 2009

Canonical URL : Nouveau moyen pour éviter le contenu dupliqué

De nombreux blogues traitent actuellement de cette nouveauté qui, tout comme le sitemap.xml, a fait l'unanimité chez les 3 grands moteurs de recherche.

Ce nouveau tag est une avancée majeure pour toute entreprise qui devait constamment se battre pour s'assurer que les moteurs de recherche ne voyaient pas de contenu dupliqué à l'intérieur de leur site.

Le nouveau tag permet en effet de spécifier à Google et les autres quelle page devrait recevoir toute l'attention des robots et avoir la chance d'apparaître dans les résultats de recherche. Contrairement à la redirection 301, l'utilisateur n'est pas redirigé vers la nouvelle adresse, c'est seulement les robots des moteurs de recherche qui le sont.

Par exemple, toutes les pages suivantes peuvent représenter exactement le même contenu

http://www.example.com/product.php?item=swedish-fish http://www.example.com/product.php?item=swedish-fish&type=print http://www.example.com/product.php?item=swedish-fish&category=gummy-candy http://www.example.com/product.php?item=swedish-fish&trackingid=1234&sessionid=5678

Auparavant, Google pouvait décider de faire apparaître la page de son choix dans les résultats de recherche. Avec le tag "canonical URL", il suffit d'ajouter la ligne

link rel="canonical" href="http://www.example.com/product.php?item=swedish-fish"

sur les pages 2,3 et 4 et le tour est joué...les moteurs de recherche ne positionneront que cette page dans leur index.

Il y a bien sûr de nombreuses questions qui persistent sur cette nouveauté.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce officielle de Google en anglais.

Branchez-vous.com

FaceBook suspend ces nouveux termes d'utilisation

ar Alexei Oreskovic

SAN FRANCISCO (Reuters) - La tentative de Facebook de mettre en place un modèle économique fondé sur son réseau communautaire en ligne a fait long feu, une levée de boucliers des utilisateurs du site l'ayant forcé à revenir sur les nouvelles conditions d'utilisation instaurées récemment.

La décision de Facebook de modifier les conditions d'utilisation du site a suscité un véritable tollé, d'aucuns estimant que les changements introduits lui conféraient des droits à perpétuité sur les contenus mis en ligne par les utilisateurs.

"People Against the new Terms of Service" (Ceux qui sont contre les nouvelles conditions d'utilisation), un groupe d'utilisateurs créé pour s'opposer à ces changements, comptait mercredi plus de 88.000 inscrits.

Mark Zuckerberg, le P-DG et fondateur de Facebook a dans un premier temps répondu à la polémique en écrivant lundi sur son blog que le contrôle et la propriété des données personnelles restaient entre les mains des internautes.

Il a ensuite déclaré mardi soir que le groupe allait revenir aux termes initiaux d'utilisation du service tout en cherchant à développer de nouvelles conditions moins susceptibles de contrarier les internautes.

La volte-face du réseau souligne que la question des données personnelles des internautes reste particulièrement sensible, y compris pour les utilisateurs de sites reposant sur le principe du partage d'informations personnelles via internet avec un groupe d'amis.

Elle reflète également les défis que va devoir relever le site communautaire alors qu'il cherche à tirer profit de son réseau de 175 millions d'utilisateurs et à contrebalancer les coûts de son expansion rapide.

PUBLICITÉ CIBLÉE ET SUIVI À LA TRACE

La croissance exponentielle de Facebook s'est traduite par une consommation rapide de l'investissement initial, explique Jeffrey Lindsay, analyste chez Sanford Bernstein. Le réseau doit par exemple investir dans des serveurs permettant d'héberger les données mises en ligne sur le site à travers le monde.

"Il s'agit d'argent bien réel", souligne l'analyste, et "ils réalisent qu'ils doivent avoir un modèle économique".

Mais l'amélioration des profits tirés du site s'avère une opération particulièrement délicate.

La véritable richesse de Facebook réside dans la quantité d'informations personnelles que les utilisateurs du site génèrent sur le réseau, dans la mesure où ces données pourraient être utilisées pour des publicités ciblées ou vendues à des cabinets d'étude, explique Caroline Dangson, analyste spécialiste des médias sociaux chez IDC.

Le groupe doit donc trouver le juste équilibre entre la "monétisation" de ces données et le respect de la vie privée des utilisateurs.

"Nous en sommes au tout début du processus pour tenter de comprendre tout ça et d'estimer ce que les consommateurs vont tolérer", souligne-t-elle.

Sans compter que l'évolution de la population des utilisateurs du réseau - qui compte de plus en plus de personnes plus âgées et d'internautes venant du monde entier - signifie que les attentes ne sont pas uniformes.

Facebook va donc devoir faire preuve de prudence pour se frayer un chemin, estime Jeffrey Lindsay.

Alors que le groupe dispose de nombreuses options à travers lesquelles il devrait lui être possible de générer beaucoup d'argent, il semble cumuler les erreurs les unes après les autres, poursuit l'analyste de Sanford Bernstein.

Une polémique comparable au sujet de la protection des données personnelles des utilisateurs avait déjà suivi le lancement du service Beacon, en 2007. Ce système permettait de suivre à la trace le parcours sur internet des membres de sa liste d'amis, par exemple en étant informé de leurs achats effectués sur des sites de commerce électronique participant à l'opération.

Le réseau avait ensuite fait marche arrière, modifiant notamment Beacon pour faciliter sa désactivation par les internautes.

Selon Jeffrey Lindsay, si les responsables de Facebook ne sont pas plus prudents, de telles erreurs pourraient leur coûter leur base d'utilisateurs.

En tant que compagnie privée, Facebook n'est pas tenu de publier les informations financières le concernant. D'après l'analyse de Sanford Bernstein, le bruit court que le site génère entre 100 et 300 millions de dollars par an, la plus grande partie de cette somme provenant d'un partenariat publicitaire avec Microsoft Corp, qui détient une participation de 1,6% dans le réseau.

Nouvelobs.com

lundi 16 février 2009

Les Guignols de l'Info fêtent leurs 20 ans

Pour fêter l'occasion et marquer le coup, Canal+ prépare une soirée spéciale le 16 mars 2009 ainsi qu'un site où les internautes peuvent choisir leur vidéo préférée parmi une liste de vidéos cultes qui ont fait l'histoire de l'émission.

Le site à un nom dans la tradition des Guignols : Putain 20 Ans. Canal+ plus sortira par la même occasion un DVD anniversaire intitulé lui aussi "Putain 20 Ans" comprenant plus de 3 heures de contenu. Outre une interview des auteurs des sketchs de vos petites marionnettes préférées, ce DVD inclut un faux Documentaire de 2H45 "L'Histoire de l'humanité par Les Guignols, de -4 Milliards avant JC à 2008", et un Faux Making Of de 20 Minutes "Dans les coulisses d'un Jt des Guignols".



Petit bémol neaumoins par rapport au site, ce dernier ne tire pas tout le potentiel qu'un bon buzz est capable d'apporter. Il y a bien la possibilité d'envoyer des invitations à ces amis pour venir jouer sur le site mais il n'y a pas la possibilité de syndication du contenu ou le recrutement de joueurs via les reseaux de social Networking tel que FaceBook comme savent le faire les américains. Voir les news sur le concours Doritos ou le site crée par JCPenney

Pour le plaisir de tous voici notre préférée des video de cette semaine (Semaine 1), le " Gangs of RPR ". Un moment de grand télévison :



The Cell experience», un buzz commandé

Joli coup de pub. Depuis vendredi est diffusé sur le Net «The Cell expérience». Une fenêtre de vidéo live sur une chambre aux murs gris, façon cellule de prison. Dedans, un trentenaire, Vladimir, vêtu d’une combinaison orange, comme celle des détenus de Guantanamo, et doté d’un téléphone portable, où il peut recevoir des SMS des internautes. Pour gagner 5.000 euros, il doit tenir cinq jours, 24h/24, sans sortir de sa chambre. A l’heure où l’on écrit cet article, il lui reste un jour à endurer.



Le concept a tout l’air d’un programme de Web réalité, mais est en fait un «teasing» commercial pour Zaoza, plate-forme qui a obtenu, pour les mobiles, les droits de la série «Cell». Une Web série de 20 épisodes produite par Endemol, l’histoire de Spence, qui se retrouve emprisonné avec, comme seul moyen de communication avec l’extérieur, un téléphone.



En coulisses, une agence de pub spécialisée dans l'art du buzz

A l’origine du teasing, on retrouve l’agence de pub Buzman, qui avait déjà conçu la vidéo canular d’un faux Jean-Luc Delarue pétant les plombs dans un avion, pour le magazine «Choc». Pas vraiment des novices en matière de buzz.

Interrogé par 20minutes.fr, Georges Mohammed-Cherif, le patron de Buzman, explique que l’expérience est venue d’une simple idée: «faire la même chose que dans Cell mais en vrai».

Le prisonnier? Un «ami» qui, dans la vraie vie, est comédien, auteur et réalisateur. «Physiquement et moralement, il nous fallait quelqu’un qui tienne le coup pendant cinq jours, reprend Mohammed-Cherif. Il fallait aussi qu’il puisse incarner un bon personnage», capable d’interagir avec les internautes dont il reçoit des messages.



Tant que l’expérience n’est pas terminée, le décompte des SMS n’a pas encore été fait, mais Mohammed-Cherif assure qu’il y a eu parfois des pics à «500-600 SMS par quart d’heure» et que le nombre de visiteurs devrait atteindre 100.000 personnes d’ici mardi - ce lundi après-midi, le compteur affiche 76.000 visiteurs, non certifiés par Médiamétrie.



Une audience qui fait réfléchir Georges Mohammed-Cherif. Sous une casquette producteur, il pourrait en faire, plus qu’une pub, la première édition d’un programme. De quoi donner un nouveau support à la téléréalité?

20minutes.fr

samedi 14 février 2009

Histoire d'Or fait de vous une star de cinéma!

Devenez réalisatrice et actrice principale d’une comédie romantique et donnez la réplique à votre Jules sur www.histoiredor.com.

Lire la suite

vendredi 13 février 2009

Buzz original - Faux cambriolage pour vraies places d'AC/DC à gagner

BUZZ - Sur le site de Sony, des vidéos donnent des indices pour participer au concert du groupe.

Lire la suite

Moustiques de la malaria, Le gag de Bill Gates et un grand Buzz !

Tout le monde connaît Bill Gates ! On sait au moins qu?il était « l?homme le plus riche du monde », il n?y a pas très longtemps !

Cette semaine a eu lieu la conférence Technology, Entertainment and Design, à Long Beach en Californie.

Il a donc fait une bonne blague à cette occasion !

Il a parlé, mais pas de technologie informatique? Au cours d?une conférence dans le cadre de cette manifestation, il a pris le micro pour parler de sa fondation Bill and Melinda Gates (dotée de plusieurs dizaines de milliards de dollars) et plus particulièrement de l?importance qu?elle accorde à la lutte contre la malaria?

Et puis, il a annoncé qu?il n?y avait pas de raison que «seuls les gens pauvres puissent vivre l'expérience de cette maladie»? il a encore précisé que « le paludisme est une infection parasitaire qui se transmet par la piqûre d'un moustique femelle, l'anophèle ».



Ensuite, il a sorti un bocal qui était rempli de moustiques? Il a ouvert devant une assemblée qui commençait à devenir inquiète?

Dans un premier temps, cela les a fait rire, mais après il lisait l?inquiétude qui apparaissait sur les visages !

L?assistance a eu peur, mais pas longtemps? Bill Gates lui a dit rapidement que ces moustiques n?étaient pas porteurs de la maladie ! Cela les a vite rassurés !

Il parait que le gag s?est beaucoup répandu en ligne !

Selon Le Matin, « jamais le mot malaria n'a été aussi présent sur la Toile qu'en cette fin de semaine » et dans la catégorie «les invités surprise des grands rendez-vous», le moustique est en passe de détrôner la chaussure. Voilà ce qui s'appelle créer du buzzzzzz ».

Voici la l'intervention de Bill Gates dans la conférence Ted :



Lepost.fr

mercredi 11 février 2009

Campagne Pub : France et Réunion - l'île Maurice sort l'artillerie lourde

La MTPA et l'île Maurice vont sortir l'artillerie lourde entre février et mai pour « booster » deux de ses marchés prioritaires : la France et l'île de la Réunion. Une intense présence tous médias confondus (presse, radio, télé, internet) caractérisera cette nouvelle campagne.

Lire la suite

LES PARODIES DE VIDÉOS VIRALES ONT LA COTE - Créer toujours plus de viral : le cas Heineken

La force d?une pub virale n?est pas seulement définie par la qualité et le nombre de vues de la vidéo. Un facteur prend de l?importance : celui de pouvoir se faire parodier.

Beaucoup de spots doivent leur succès à des parodies. Les célèbres vidéos Dove Onslaught et Dove evolution par exemple ont été reprise plusieurs fois et ses déclinaisons ont chacune fait un énorme buzz. Les uns ont détourné le concept pour passer un message qui n?avait rien à voir avec la marque (Foster Farms ou Slob evolution par exemple), d?autres se sont servi de l?idée pour critiquer la marque (Dove Onslaughter par Greenpeace). Que les réactions soient positives ou négatives, ce qui compte, c?est qu?on parle de le marque. La série des pubs Apple a atteint un status de culte même pour des non-consommateurs de la marque grâce à ses parodies (pensons à l?iHam ou au Mapple Store des Simpsons entre autres).

La pub virale Walk in Fridge de Heineken, lancée en début d?année a déjà été vue plus que 1,5 millions de fois.

Déjà, la première parodie s?affiche sur le web.

La marque peut se féliciter : cette vidéo reprend sans critique les valeurs de la marque, elle les renforce même. Et elle buzzera certainement.



Culture-buzz.fr

FREE DORITOS : UGC AU SUPER BOWL - 1 million de dollars pour les créateurs de la meilleure pub

Depuis quelques années déjà, la marque de chips Doritos invite les internautes à participer à sa campagne pendant le Super Bowl américain grâce à des concours User Generated Content (UGC) pour sa pub. Cette année la thématique était Crash the Super Bowl. Le but : créer le meilleur film publicitaire Doritos. Les autres internautes pouvaient voter pour leur vidéo préférée sur le site doritosvote.com. Le spot gagnant était ensuite diffusé lors du Super Bowl dimanche dernier. De plus, Doritos avait promis 1 million de dollars aux créateurs de la publicité gagnante si cette dernière était classée en première position du ranking de USA Today Admeter.



Vu que Budweiser occupait cette position depuis les 10 dernières années, Doritos n?avait certainement pas imaginé devoir débourser 1 million... or, la marque a sous-estimé le pouvoir de l?UGC et la force du viral. Doritos avait mis en place un multitude de mécanismes viraux pour assurer la propagation du buzz. Les votants pouvaient gagner des billets pour l?évenement, participer à un tirage au sort, gagner un jeu de société ou des bons de réductions. Tous ces efforts ont porté leurs fruits : la pub "Free Doritos" créée par les frères Joe et Dave Herbert a gagné le million et crée du buzz. La marque a certainement été surprise par le succès de son propre concept.



Leçon a tirer de ce concours ? L?UGC devient de plus en plus qualitatif, influent et reconnu. Les gens ont plus de moyens pour créer du contenu en ligne et n?hésitent pas à utiliser leur potentiel créatif ni à le rendre public en utilisant des mécanismes 2.0. On peut donc parler d?une démocratisation de la création.

Culture-buzz.fr

mardi 10 février 2009

Storytelling où comment construire la légende de votre marque

« Vous voulez savoir comment doubler vos ventes et quadrupler votre avance ? », demande M. Doug Stevenson, le président du Story Theater International. « Vous vendrez bien mieux en vendant une success story qu’en décrivant les caractéristiques et avantages de votre produit ou service. Une histoire, et c’est vendu. Les gens adorent les histoires. »

Lire la suite

Storytelling : La Société Générale, un an après

La Société Générale est en forme et entre en 2009 avec le maximum de muscles” déclare Frédéric Oudéa, son directeur général. Elle devrait en effet afficher un solide bénéfice de 2,5 milliards d’euros (inférieur de moitié à celui de 2006 ce qui reste une belle performance dans le contexte actuel) et un nombre de clients supérieur à celui d’avant l’affaire Kerviel. Un an après le déclenchement d’un scandale dont elle aurait pu ne pas se relever, comment la banque a-t-elle réussi son come-back ? En voici la story en 5 commandements...

1 - De protagonistes, tu changeras

Quand une “franchise” comme James Bond s’effiloche, on change d’acteur. Daniel Bouton n’est certes pas Pierce Brosnan ni Frédéric Oudéa Daniel Craig mais la formule reste (relativement) efficace ! Pourtant, au début de la crise, le président de la République déclare que “quand on a une forte rémunération, on ne peut pas s’exonérer des responsabilités”... sans être entendu du conseil d’administration qui renouvelle au contraire sa confiance à l’équipe dirigeante. Drapé dans sa dignité, Daniel Bouton exerce comme si de rien n’était ses stock-options pour près de 4 millions d’euros. C’en est trop pour l’opinion. “On ne peut pas dire ‘je vais être payé 7 millions par an’ et quand il y a un problème, dire ‘c’est pas moi’. Ca, non, je ne l’accepte pas” martèle Nicolas Sarkozy. Cette fois le message est entendu. Le poste de PDG est scindé en deux, Bouton restant président mais privé de fonctions opérationnelles et Oudéa devenant directeur général. Au final, les principaux responsables (mais pas “coupables” selon la terrible terminologie) n’ont pas vraiment payé et Jean-Pierre Mustier, patron de la banque d’investissements et à ce titre celui de Kerviel, est même toujours à la tête... des gestions d’actifs ! Mais la nomination de Frédéric Oudéa, jeune (45 ans), sympa et pas arrogant pour deux sous apparaît comme l’exacte antithèse de son prédécesseur et constitue à cet égard un coup de maître. D’ailleurs, peu de journalistes sont assez “mal élevés” pour lui rappeler qu’il était au moment du scandale... directeur financier de l’entreprise !

2 - Une histoire simple tu raconteras : eux contre nous

L’un des effets secondaires des pressions élyséennes a été de mobiliser les équipes en interne. C’est un cas classique en communication : pour souder les troupes, on bâtit une story du “nous contre eux” ! Même la CGT a pris la défense du PDG, c’est dire! Pendant toute la crise, la communication interne a été renforcée. Tous les matins, une conférence téléphonique réunissait les dirigeants régionaux de la banque, chargés dans la foulée de distribuer des kits de questions-réponses aux chargés de clientèle, kits réactualisés au quotidien. Grâce à cette mobilisation qui a fait d’eux de vrais ambassadeurs disposant des bons messages, la fuite des premiers clients a été assez vite enrayée. Puis la Générale a même réussi à en attirer de nouveaux : (100 000 clients auraient ainsi été gagnés en 2008) !

3 - Pour les perdre, de chiffres tu les bombarderas

David Kerviel contre Goliath SocGen: le combat n’est pas aussi inégal qu’il pourrait sembler car, d’une part on sait que c’est David qui a vaincu Goliath, et d’autre part l’opinion est toujours du côté du petit. Dans un pays qui porte aux nues ceux qui fraudent le fisc, tout voleur de banque est un robin des bois potentiel ! Considérant ces faits, la banque a donc décidé de porter l’affrontement sur un autre terrain, beaucoup plus technique. Elle multiplie ainsi les communications volontairement embrouillées. Mission réussie : en jouant procédure sur procédure, en truffant ses explications de termes anglo-saxons barbares, d’explications qui n’en sont pas sur les mécanismes financiers complexes, elle est en train de réussir à lasser un public dont l’attention a par ailleurs besoin de se fixer régulièrement sur de nouveaux sujets. Elle a commencé ce jeu dès le début: en additionnant aux 4,9 milliards d’euros Kerviel près de 2 milliards d’autres dûs aux subprimes (plus tard, pour faire bonne mesure, elle ajoutera encore 600 millions, histoire de bien charger la barque) qui n’avaient rien à voir, elle cherche à faire oublier Goliath pour se faire passer pour Hercule luttant contre l’hydre de Lerne. Epargnants, un héros lutte contre le monstre à multiples têtes pour défendre vos économies !

4 - Pour incompétent, tu ne craindras pas de passer

De fait, il y a deux types de scandales financiers. Ceux où les institutions sont victimes d’escrocs ayant agi seuls comme Bernard Madoff; et ceux où elles nourrissent en leur sein des traders géniaux qu’elles encouragent tant qu’ils lui font gagner beaucoup d’argent mais qui finissent par péter les plombs, tel Nick Leeson à la Barings. Bien entendu, la Société Générale préférerait nous convaincre que Jérôme Kerviel appartient à la première catégorie (tandis que la défense du jeune homme joue la seconde carte). On connaît le mot malheureux d’Arnaud Lagardère selon lequel il vaut mieux passer pour incompétent - ce qui serait le cas ici puisque les contrôles de la banque ont lamentablement failli - que pour malhonnête. Et comme en France, outre que la puissance publique ne sanctionne pas l’incompétence, on sait aussi qu’elle viendra toujours au secours des banques et n’en laissera aucune faire faillite. Cette confiance dans le système - même mal géré - joue un rôle capital dans le fait que la SocGen n’a pas perdu de clients au profit de ses concurrents.

5 - Sur ta chance, tu compteras

Enfin, une bonne communication c’est aussi - parfois - de la chance! Commencé dans l’écume de la vague des subprimes, le scandale de la Société Générale a depuis été submergé par un autre tsunami. Que sont les 5 “petits” milliards de Jérôme Kerviel face aux 50 de Bernard Madoff (et même si l’on mélange ici à dessein les torchons en euros et les serviettes en dollars) ? Les chiffres donnent le tournis : ça fait combien de Smic un plan Paulson ? Rattrapée, dépassée, “nanifiée” par la crise qui secoue désormais la planète, l’affaire Kerviel a peut-être paradoxalement “aidé” la Société Générale. Ainsi que le dit d’ailleurs Frédéric Oudéa, “après une période d’adaptation, nous sommes entrés soudés et aguerris dans la deuxième période de crise, qui s’est révélée bien plus grave pour l’ensemble du secteur financier”.

Lepost.fr

Ne ratez pas la conférence internationale sur le R.O.I. du marketing 2.0

Crispin Porter Bogusky, Fallon, Virgin, Nike... réunis les 30 et 31 mars à Paris

Lire la suite

Faut-il expliquer C'est quoi un buzz sur internet ?

Le buzz sur internet est une rumeur lancée via différents canaux pour « faire du bruit » autour d'un produit ou d'une marque. Egalement appelé marketing viral, le buzz sur internet repose sur une technique vieille comme le monde : le bouche à oreille !

Lire la suite

Chris Brown est entrant de perdre toutes ses contrats publicitaires après son de Rihanna

Chris Brown commence déjà à payer les conséquences des coups portés à Rihanna ce week-end...

Lire la suite

dimanche 8 février 2009

Le buzz très coquin de la St Valentin

La marque de lingerie ultra sexy Agent Provocateur nous a habitué à des campagnes pub très créatives et très coquines!

On se souvient tous de Kylie Minogue qui chevauche sauvagement.

A l?occasion de la St Valentin, la marque revient fort et veut donner une bonne leçon aux mecs, ces machos qui oublient le jour du Saint Valentin! Plaisir des yeux, attention c?est TRES chaud! Âmes sensible s'abstenir.

La boite à sorties

Vous pouvez aussi lire notre précédent article où Joe Corré, le fondateur de la fameuse marque de sous-vêtements Agent Provocateur, explique comme être sexy sans être vulgaire et comme faire pour porter tenue rouge sexy durant la nuit de noël





dimanche 1 février 2009

La publicité que les Américains ne verront pas lors due la finale du Super Bowl ce soir

VIDEO - Trop osé pour NBC, le spot de PETA qui vante les mérites des légumes sur la libido a été recalé...

Lire la suite