jeudi 26 mars 2009

Vidéo buzz des moutons de Samsung - Dessine moi un Mouton

Les moutons, c'est mignon. Quand ils sont élevés au rang d'oeuvre d'art, ça devient un buzz énorme. Voilà qui explique le carton de la vidéo ci-dessous, réalisée pour Samsung afin de promouvoir sa nouvelle télévision LED. Le clip a été vu plus de 2,6 millions de fois depuis sa mise en ligne sur YouTube la semaine dernière. Depuis, la question agite le web : qu'est-ce qui est vrai, qu'est-ce qui est faux ?

"Sympa mais fake", lit-on en commentaire sur le blog Presse-Citron. "Les chiens de bergers britanniques ont un entraînement si pointu que la vidéo a de fortes chances d'être vraie", souligne un internaute sur Culture Buzz.

Sur Le Post, Toni Smith, directrice générale de The Viral Factory, l'agence britannique qui a réalisé le clip, révèle ce qui est vrai et ce qui l'est...moins.

Toutes les images de la vidéo sont-elles réelles?

"Les acteurs sont d'authentiques bergers. Ils ont un incroyable savoir-faire. L'un des bergers, Gerry Lewis, est champion du Welsh National Sheep Herding (concours de bergers gallois, ndlr). On avait 200 moutons noirs et 200 moutons blancs, ainsi que 6 chiens incroyablement doués."

Le troupeau a-t-il réellement formé un mouton géant ou un jeu de pong ? Ce ne sont pas des images de synthèse ?

"Tout est vrai. On a fait plusieurs prises de vues. On a monté les images pour que ça colle au plus près de la forme, puis on a accéléré les images, c'est tout."

Pourquoi ne pas avoir dit tout de suite que les images étaient réelles. Cela aurait souligné le côté spectaculaire de la vidéo ?

"On a donné des indices. Pour la scène de Mona Lisa, on montre clairement que c'est accéléré. Mais tout commentaire qui alimente la conversation est bon pour la campagne, donc nous aimons plutôt ça, que les gens doutent !"

Combien de temps a duré le tournage ?

"Nous avons tourné à la fin février pendant deux jours consécutifs, à raison de 12 heures par jour avec beaucoup de caméras et différents angles. Puis la post-production a pris de nombreux jours."



Lepost.fr

jeudi 19 mars 2009

Guerilla Marketing : L'explication par l'exemple - Plus de 500 publicités de Street Marketing extraordinaires !

Le terme Guerrilla marketing a été lancé par le livre éponyme de Jay Conrad Levinson, publié en 1984. Il décrit un marketing non conformiste à petit budget. Le terme est passé dans le langage pour décrire aussi les méthodes non conventionnelles de marketing.

Le Guerrilla Marketing, tel que décrit par Jay Conrad Levinson lui-même est l?art d?exécuter des activités marketing de façon non-conventionnelle et sur un très petit budget.

Guerrilla Marketing, c?est par excellence pour tout ce qui touche à l?information, au conseil et au coaching d?entreprise dans le domaine marketing pour PMEs et TPEs ; le Guerrilla Marketing est reconnu au niveau mondial depuis que les livres de Jay Levinson ont été vendus à plus de 20 millions d?exemplaires et traduits dans 54 langues dans le monde.

Ce qui rend le Guerrilla Marketing différent et si spécial, c?est qu?il a été conçu pour les entreprises de petite taille tel que PMEs et TPEs, mettant l?accent sur l?imagination plutôt que sur l?argent.

Comme Jay Conrad Levinson le dit lui-même: "le Guerrilla Marketing, c?est pour les gens qui ont des rêves ambitieux pour leur business mais un petit budget à leur disposition".

Il est bon de noter que si l?on utilise les stratégies et tactiques du Guerrilla Marketing, on trouve un avantage certain dans le fait que l?on soit une entreprise de petite taille. On est assuré d?obtenir de la publicité plus facilement qu?une compagnie plus importante. On est plus près de ses clients et de ce fait, on possède une plus grande agilité.

Le guerrilla marketing s'appuie sur des techniques tel que le street marketing et le marketing viral. Pour atteindre des résultats satisfaisants, il faut faire appel à des stratégies suffisamment innovantes et peu onéreuses, à la créativité et à l'originalité.

Voici toutes une série de publicités de Guérilla Marketing, une source d?inspiration unique pour trouver des idées pour faire connaitre son entreprise ! ou toute simplement pour vous amusez en regardant les pub ! Ces publicités ont été regroupée par le site : www.conseilsmarketing.fr



guerilla marketing 

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketingguerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing



guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

publicité drôle

publicité drôle

publicité drôle

publicité drôle

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertisment

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

creative advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

outdoor advertising

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny adscreative funny ads

creative funny ads

creative funny adscreative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny adscreative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny ads

creative funny adscreative funny ads

 

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

 

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing

guerilla marketing



most creative ad

most creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

most creative ad

most creative ad

funny ad

most creative ad 

most creative ad

funny ad

pub street marketing

best of creative ad

pub street marketing

 



pub street marketing



pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

best of creative ad

best of creative ad

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing



pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketingpub street marketing

pub street marketingpub street marketing

pub street marketing

pub street marketing



pub street marketingpub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketingpub street marketing

pub street marketing

pub street marketingpub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

pub street marketing

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative adbest of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

best of creative ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny adfunny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny adfunny adfunny ad

funny ad

most creative ad



funny ad

funny adfunny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

funny ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

most creative ad

pub street marketing



publicité marrante


publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante



publicité marrante 

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

publicité marrante

vendredi 13 mars 2009

Du marketing viral au marketing d?authenticité

Cela fait quelques jours que je vois le mot « Skittles » dans les tweets des personnes que je suis sur la plateforme de micro-blogging Twitter. Si vous êtes également sur celle-ci, vous avez sûrement dû en entendre parler. Je ne comprenais pas trop l’engouement de la Twittersphère pour ce nom de produit jusqu’à ce que je fasse une petite recherche hier matin. Grâce à celle-ci, j’appris que le site de Skittles sortait d’une refonte. Ainsi, il affiche maintenant un site en deux couches : la première étant constituée du menu principal propre à Skittles et la seconde d’un site à contenu généré par les utilisateurs. Ainsi, vous avez accès, par le menu, au canal de « Skittles » dans Youtube, aux photos taguées au nom de la marque dans Flickr, à leur groupe Facebook et à la page de résultat pour le mot-clé « Skittles » du moteur de recherche de Twitter. La page d’accueil fut dans un premier temps celle des résultats de la recherche dans Twitter, puis changea pour celle du groupe Facebook et viens de changer encore aujourd’hui pour afficher la page Wikipedia de Skittles !

Une campagne de marketing viral basée sur les sites de contenus générés par les utilisateurs

Certains ont parlé d’erreur de ciblage démographique de la part de l’équipe marketing de Skittles puisque les consommateurs de cette sucrerie de la compagnie Mars sont majoritairement appréciés par les adolescents et préadolescents. Le changement de la page d’accueil pour passer de Twitter Search au groupe Facebook serait donc l’action indiquant leur prise de conscience de cette erreur, car les sites MySpace et Facebook sont beaucoup plus utilisés par les adolescents que Twitter. J’avais le même avis jusqu’à ce que je réalise qu’ils ont encore changé aujourd’hui pour la page de Wikipedia. J’en conclus donc qu’ils ne se sont intéressés qu’au buzz médiatique en utilisant les sites sociaux les plus connus et dont on parle le plus (ou qu’ils ont une bonne équipe de gestion de crise). C’était donc une autre campagne de marketing viral qui utilisa, cette fois, les sites de contenus générés par les utilisateurs.

Dans le cas de cette campagne ainsi que celle de Weallhatequickbooks, ce n’est plus la marque qui parle d’elle, mais ce sont les avis, les discussions et les pensées des utilisateurs qui s’affichent avec elle. Le problème actuellement, sans doute dû à l’effet de nouveauté, c’est que les utilisateurs, en apprenant l’existence de ces campagnes, s’amusent à tweeter toutes sortes de choses, avec plus ou moins de convenances, pour se voir et faire du bruit sur le site.

Vers l’authenticité

Cependant, avec l’augmentation de l’utilisation de technologie comme Twitter, l’accès aux données grâce aux APIs et avec le développement d’outils et de services tiers pour ces technologies nous pourrions entrer peu à peu dans un marketing d’authenticité où l’avis des utilisateurs, les discussions entre ceux-ci et entre les utilisateurs et les employés de la compagnie pourraient se voir afficher directement sur les pages Web des compagnies et des marques. Ce serait donc un peu comme si vous partagiez sur votre site « tout » ce qui se dit dans votre support téléphonique, dans vos échanges de courriels avec un client et dans les appels téléphoniques de vos vendeurs ainsi que tout ce qui ce dit à propos de votre compagnie entre les gens.

Certaines entreprises pourraient être effrayées par cette avancée vers l’authenticité, car c’est comme si nous leur demandions de se mettre à nu. Cependant, avec l’apparition de Facebook, un tournant a été pris par les utilisateurs d’Internet : ils affichent maintenant leur vrai nom, leurs emplois, et tout ce qui était, il y a peu, du ressort de la vie privée et personnelle. Ils considèrent donc de plus en plus normal que les entreprises soient authentiques et qu’elles n’aient pas peur d’avouer leur force et leur faiblesse.

Comment faire le pas vers l’authenticité?

Au moins trois possibilités existent pour adapter sa stratégie marketing à une volonté d’authenticité :

La première est de payer ou de sponsoriser des acteurs importants (ou influenceurs) sur le Web pour mettre positivement en avant l’entreprise ou la marque comme le font de plus en plus de compagnies. Cependant, il faut être prudent et laisser une grande liberté aux sponsorisés ainsi qu’afficher cette sponsorisation car, à défaut, vous risquez d’avoir un retour de flamme sur votre notoriété lorsque les utilisateurs s’apercevront de ce qu’ils considéreront comme une arnaque ou supercherie.

La seconde est de mieux connaître et d’aller à la rencontre des besoins de l’utilisateur, en respectant ses capacités et ses intentions afin d’augmenter son expérience d’utilisation. Il faut également savoir dans quelles niches du marché se trouvent vos produits, à qui ils s’adressent, quels sont les utilisateurs dont l’expérience sera augmentée par vos produits, et tout cela, sans se voiler la face sinon vous ne vous adresserez pas aux bons utilisateurs. C’est grâce à ces données que vous pourrez être authentique avec les utilisateurs d’Internet et que ceux-ci vous rendront la pareille.

Il va sans dire que ces deux possibilités peuvent être mise en place conjointement et celles-ci pourraient alors même augmenter votre visibilité dans un canal médiatique particulier pour des utilisateurs particuliers qui trouveront votre entreprise particulière puisqu’elle correspond exactement à qui ils sont et à ce qu’ils ont besoin. Vous pourrez alors instaurer et profiter de l’effet de communauté créé autour de votre entreprise.

Le marketing d’authenticité

Finalement, le marketing d’authenticité, c’est laisser à ses utilisateurs un peu du pouvoir que l’entreprise a sur sa visibilité. Ainsi, en externalisant une partie du travail de visibilité de l’entreprise, cela permet de réduire le sentiment d’agression de l’utilisateur, du aux nombres toujours plus grand des publicités intrusives, tout en recentrant le marketing sur le rôle qu’il a à jouer dans la satisfaction des utilisateurs et des objectifs d’affaires de l’entreprise.

Adviso.ca

Aquapax, la petite brique d'eau qui veut faire un carton

Un brique d'eau minérale. C'est le dernier écolo-buzz du moment. Lancée fin février, Aquapax aimerait bien reléguer la traditionnelle bouteille d'eau plastique au rayon des antiquités. Pour cela, la petite brique mise sur son emballage plus respectueux de l'environnement pour séduire un public ciblé, avant peut-être de voir plus grand.

Le plastique, ce n'est plus chic

«Le carton est renouvelable et renouvelé, recyclable et recyclé». Pas de doute, le bonhomme a le sens de la formule. Du haut de ses 27 ans, Alexis Vaillant préside aux destinées de Drinkyz, société née en 2007 et dont la dernière trouvaille veut «révolutionner» le marché de l'eau minérale. Inventeur de la brique d'eau en carton, Neil Tomlinson, grand défenseur britannique de la propreté des plages et anti-plastique convaincu. «Il a lancé son produit il y a deux ans en Angleterre, mais il n'était pas assez sexy. On s'est rencontré en novembre dernier à Londres pour travailler ensemble».

Leur idée ? Remplacer le plastique polluant par un emballage plus «propre». D'où Aquapax, une eau minérale naturelle conditionnée par “Tetra Prisma” de Tetra Pak. «Ce packaging, c'est 75% de carton, 20% de polyéthylène pour l'étanchéité et 5% d'aluminium pour protéger l'eau. Le carton est issu du bois des arbres de forêts nordiques dont certaines ont reçu des labels forestiers, tel que celui du FSC (Forest Stewardship Council). On a une vraie prise en compte des problématiques environnementales», explique Alexis Vaillant, pas mécontent de son partenariat avec un poids lourd de l'emballage «durable».

Sa politique verte, Drinkyz la promeut aussi par les chiffres. Les plus récentes études sur l'analyse des cycles de produits démontrent ainsi que l'empreinte carbone d'une brique en carton d'un litre est de 83 grammes de CO2 contre 129 grammes pour le plastique et 345 grammes pour le verre. Reste à convaincre que le carton est tout aussi apte que le plastique à protéger l'or bleu : «Depuis la nuit des temps, les gens sont habitués à voir l'eau qu'ils consomment. Nous sommes là pour rassurer les consommateurs en expliquant que notre emballage protège mieux l'eau, car il stoppe l'air, mais aussi la lumière».

Une eau pure sur un marché ultra-concurrentiel

Puisée en Allemagne, sous terre, l'eau d'Aquapax est annoncée comme très pure avec un faible taux de nitrate et un PH neutre. De quoi faire l'unanimité ? «Notre cible est plutôt urbaine, active, jeune et féminine. Mais la révolution carton passe par tout le monde». Aquapax est pour l'instant uniquement disponible dans un réseau de distribution sélectif : Colette, Cité des Sciences de la Villette, La Grande Epicerie… Une image qui respire donc plus le milieu bobo parisien que la barricade. Pas pour Drinkyz, qui rétorque que son eau en carton devrait bientôt s'aventurer dans tout l'Hexagone et pourquoi pas jusqu'à la grande distribution, si les portes des hypers veulent bien s'ouvrir à sa brique.

En attendant, il faudra convaincre malgré un produit de 500 ml vendu entre 1,10 et 2,50 euros, selon les points de vente. «Pour la communication, on compte sur le bouche à oreille, mais aussi la presse et le web. On vient de créer une page facebook et on réfléchit à une campagne de vidéos virales». Drinkyz devra aussi s'atteler à la traduction de son packaging en français, indispensable pour rivaliser avec les grandes marques. «On a l'avantage d'être des précurseurs, d'être une petite structure et donc de pouvoir réagir rapidement. Eux, ils ont des coûts de production très lourds. On n'a pas de souci à ce qu'ils viennent sur le marché,» affirme Alexis Vaillant, visiblement pas décidé à se faire mettre en boîte par la concurrence.

Lefigaro.fr

La filière viticole gagne la bataille de la pub sur Internet

Les producteurs de vinet de spiritueux pourront publier des annonces sur tous les sites, sauf ceux destinés à la jeunesse ou consacrés au sport.

Lire la suite

La bière fait son buzz au mépris de toutes les lois

Encadrer la publicité pour l?alcool sur internet, ça ne va pas être simple? Car ça fait belle lurette que les grandes marques, de bières notamment, cultivent l?art de faire buzzer des videos sexistes, décalées et incorrectes. Réalisées le plus souvent à l?étranger, il s?agit de spots télé qui connaissent sur internet une deuxième jeunesse à commencer par cette réclame Heineken?



Elle a fait le bonheur des internautes tout l?hiver. C?est bête, sexiste mais ça marche. Mais ça marche moins bien que l?effroyable buzz pour la bière Guinness. Ici, les mots manquent pour décrire une scène d?orgie à plusieurs. La croupe d?une femme dévêtue y sert, entre autres, de comptoir à une canette qui étanche la soif d?au moins deux des participants.



La loi Bachelot qui entend réprimer la publicité pour l?alcool sur le web quand elle est intrusive ou qu?elle n?est pas strictement informative n?est pas au bout de ses peines car ces vidéos surgissent sur internet ici ou là et il est parfois difficile d?invoquer la responsabilité du fabricant.

Et puis que faire quand les marques sont astucieuses à l?exemple de ce fabricant breton ? Il a donné le nom de « Levrette » à une bière qu?il ne vend que sur internet. Ici pas de publicité, rien que du buzz, et le plaisir de réclamer une levrette au garçon ou à la serveuse.

Mais s?il n?y avait que ça. Sur internet, la bière est galement présente sur les fameux réseaux sociaux, comme Facebook. Le groupe Guinness y compte près de 10 000 fans et la marque Heineken plus de 300 000 copains. Et que dire de la marque Budweiser qui avec son marketing viral a fait adopté à toute l?Amérique le fameux Waz Up qui est au buveur de bière ce que le mugissement est à la vache?



Sur internet la loi Bachelot devra donc lutter avant tout contre la bêtise assumée de l?internaute un adversaire bien plus dangereux que l?alcool, bien plus puissant que n?importe quelle multinationale. On rappellera donc que l?abus d?alcool est dans dangereux pour la santé et on citera cette rime riche en calorie des Garçons Bouchers :« La bière, la bière, Qu?est-ce qu?elle à fait de moi la bière. La bière, la bière. C?est comme si c?était mon frère ».

France-info.com

jeudi 12 mars 2009

Publicité : Google cible ses utilisateurs selon leurs centres d'intérêt de ses utilisateurs

Le géant de l'internet vient de lancer ce mercredi dans le monde entier une plateforme publicitaire destinée à cibler les centres d'intérêts des utilisateurs en fonction de leurs visites sur le vaste réseau des sites partenaires ainsi que sur YouTube. Avec la possibilité toutefois de désactiver ou de contrôler régulièrement ce ciblage.

Lire la suite

La publicité pour l'alcool autorisée sur Internet

Les députés ont autorisé lundi la publicité pour les boissons alcoolisées sur Internet et interdit la vente d'alcool la nuit dans les stations-service, dans le cadre de l'examen du projet de loi Bachelot sur l'hôpital.

Après avoir interdit en fin de semaine dernière les "open bars", tout en maintenant l'autorisation des dégustations organisées par les vignerons, les députés ont repris le débat sur le volet santé publique du texte "hôpital, patients, santé, territoire" (HPST).

Les députés de droite et de gauche proches du lobby viticole ont encore une fois contraint Roselyne Bachelot à un petit recul. Comme annoncé la semaine dernière, la ministre de la Santé a renoncé à interdire la vente de boissons alcoolisées dans les stations-service traditionnelles.

Un amendement du rapporteur Jean-Marie Rolland (UMP) sous-amendé par le gouvernement interdit ces ventes seulement dans une plage horaire de 18h à 8h du matin, afin de protéger les dernières stations-service traditionnelles en milieu rural. La vente de boissons alcooliques réfrigérées sera proscrite pour lutter contre la consommation immédiate et l'alcool au volant. La vente d'alcool est déjà interdite sur les autoroutes.

Reconnaissant que "la mesure initiale était sans doute trop sévère", la ministre de la Santé a apporté son soutien à "une mesure équilibrée, qui concilie la santé publique et l'animation de nos territoires".

En fin d'après-midi, les députés ont adopté avec le soutien du gouvernement un autre amendement de Patrick Ollier (UMP) qui permet aux maires de fixer une heure limite pour la vente d'alcool sur le territoire de leur commune.

Roselyne Bachelot a également eu gain de cause sur l'autorisation de la publicité en faveur des boissons alcoolisées sur Internet. Des amendements UMP assortissent cette autorisation d'un certain nombre de garde-fous.

Les sites sportifs ou destinés principalement à la jeunesse seront exclus. Les "pop-ups" (publicités qui surgissent de manière spontanée lorsqu'on clique sur un site) seront interdits. La publicité pour l'alcool sur Internet sera soumise aux mêmes contraintes que sur les autres supports en matière de message de santé publique ou de contenu.

Un comité de suivi réunissant les acteurs économiques, les associations de santé publique et les associations familiales sera mis en place pour veiller à ce que la nouvelle législation ne soit pas contournée. "C'est une ouverture contrôlée, encadrée", a souligné la ministre de la Santé.

Dans la foulée, les députés ont adopté l'article 23 du texte, qui interdit la vente d'alcool aux mineurs. Tout contrevenant encourt une peine de 7.500 euros d'amende.

Les députés devaient examiner dans la soirée l'article qui interdit la vente des cigarettes aromatisées, les fameuses "cigarettes bonbons", puis une des mesures-clés du projet de loi: la création des Agences régionales de santé (ARS). Compte tenu du retard pris dans le débat, entamé le 10 février, le vote solennel sur l'ensemble du texte ne devrait intervenir que mercredi après-midi.

Nouvelobs.com

JEfaismesdevoirs.com surfe sur le buzz de faismesdevoirs.com

Si la très courte vie de faismesdevoirs.com (pour rappel, une journée !) a fait beaucoup de bruit, et provoqué des réactions plutôt hostiles, le buzz créé aura au moins eu l?avantage de servir la naissance de JEfaismesdevoirs.com (notez le JE en majuscules ;) qui positionne clairement ce nouveau site comme l?antithèse du premier).

Le projet d?un site de collaboration en ligne pour faire ses exercices et devoirs surveillés mijotait déjà depuis le dernier trimestre 2008. Mais l?apparition éclair de jefaismesdevoirs.com a fait naître l?idée de rebaptister le projet en JEfaismesdevoirs.com, pour surfer sur le buzz.

JEfaismesdevoirs.com se veut une sorte de grande ?permanence virtuelle?, dans laquelle tout un chacun pourra demander de l?aide lorsqu?il bloque sur un exercice.

Le site devrait ouvrir ses portes et offrir son espace de conseils et de collaboration gratuit aux élèves courant avril 2009. Une citation de Xavier Darcos, Ministre de l?Education, présente sur la page d?accueil, montre la volonté du site de venir compléter l?offre de l?Education Nationale, et non la court-circuiter.





Miwim.fr

WILKINSON GARDEN PARTY : Un buzz en préparation de l'été

Le printemps approche, l?été suivra bientôt, et la plupart de ces demoiselles commencent déjà à se préparer pour les beaux jours. La marque de rasoirs Wilkinson a voulu contribuer à leurs efforts et vient de sortir un rasoir pour femmes, convenablement appelé Bikini Quatro.

Mais comment communiquer sur ce sujet délicat ? La marque a trouvé une solution intelligente, basée sur un des meilleurs moyens disponibles dans la pub : l?humour.

La chanson décalée de Simone, des jeux de mots et des images second degré qui font bien passer le message (sans faire pour autant rougir les âmes sensibles), la possibilité de bloguer ou faire suivre la vidéo ? on trouve ici beaucoup d?ingrédients qui pourront produire un buzz parfait. Ainsi rien n?empêche la viralisation. En plus, l?artiste, très connue pour être subversive, est très tendance, donc pertinente pour la cible des jeunes filles.

Seul bémol : Le branding est extrêmement léger (la marque n?est presque pas visible). Ceci est une vraie faiblesse car les internautes risquent de ne pas associer la vidéo à la marque. A l?inverse trop de branding peut être également risqué, il faut donc trouver le juste équilibre.

Le site dédié Magardenparty.com sera lancé la semaine prochaine.



La campagne Ma garden party signera-t-elle le deuxième grand succès viral de Wilkinson ? Après les résultats exceptionnels de l?advergame Fight for Kisses (lancé fin 2007), la barre est haute car Fight for Kisses fait parti des classiques du Buzz sur Internet !

Culture-buzz.fr

mercredi 11 mars 2009

Branding - USA : suivez les dépenses du plan de relance à la trace (Logo + Site web)

En lançant le site Internet recovery.gov, le président américain invite ses concitoyens à voir précisément à quoi vont servir les 787 milliards de dollars alloués à la relance de l'économie américaine.

Lire la suite

samedi 7 mars 2009

La rentabilisation du marketing viral sur réseaux sociaux est prévisible

Le modèle de l'université de Stanford indique aux marketeurs la stratégie de rétribution des membres - offrir le produit ou lui proposer une promotion - à adopter pour maximiser leurs profits.

Lire la suite

Le web chinois contaminé par le marketing viral

L'explosion du nombre d'internautes en Chine suscite l'intérêt des publicitaires, qui n'ont pas manqué de remarquer leur engouement pour les jeux en-ligne...

Lire la suite

dimanche 1 mars 2009

Buzz Eurovision - Un titre Géorgien contre Poutine

Pour une fois que l'Eurovision crée du Buzz !!!

Lire la suite