Lancé en 2005, Google Sitemaps a pour but de faciliter l'indexation d'un site Web par Google. Il permet aux éditeurs de sites d'indiquer aux robots Google les pages Web les plus importantes. Il doit être publié dans un format pris en charge par Google, à savoir soit le Protocole Sitemap (XML) ou l'OAI-PMH (Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting).

Le moteur de recherche vient de mettre à jour le dispositif de cartographie. Le Sitemap se limitait jusqu'ici à la prise en charge de description de contenu texte, avec des déclinaisons particulières de Sitemap possibles pour la vidéo, les fil d'actualité ou encore les sites mobiles. Désormais, il sera donc possible de désigner une ou plusieurs images au sein d'un Sitemap classique.

Comme pour les contenus Web de type texte, l'idée est de permettre aux éditeurs de pouvoir désigner et décrire les images qu'ils jugent particulièrement importantes au sein de leur site, quelles que soient les pages sur lesquelles elles sont publiées.

Cette nouveauté est présentée par Google comme particulièrement intéressante pour les images présentes dans les formulaires en JavaScript, ou encore pour les pages présentant beaucoup d'images, toutes n'étant pas forcément au même niveau en termes de hiérarchisation de l'information.

Ainsi, il est désormais possible d'associer des images à chaque URL présentes au sein d'un Sitemap, et de les enrichir d'un certain nombre d'informations. Cet ajout peut être réalisé sur les Sitemaps existants, sachant qu'il n'est pas nécessaire de refondre l'ensemble de sa carte.

source : www.journaldunet.com